ACCUEIL

A propos de l'OEDA

LA CAMPAGNE

Les méthodes d'abattage

Risques sanitaires

SOUTENEZ l'OEDA

AGIR

Campagne contre la Ferme des 1000 veaux

Boutique

Contacts

LIENS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Compte-rendu

"Préfet corrompu, on n'en veut plus !"

Diaporama

Interventions :

Aurore Lenoir, présidente de l’OEDA / L-PEA

Frédéric Freund, Directeur de l’OABA

Témoignage des 9 interpellés

Aline Biardeaud, présidente de la LDDAT Limoges

Josette Réjoux, membre de la LDDAT, ex avocate à l’OABA

Médias:

France Bleu

19/20, FR3 Limousin, 28 mai

FR3 Limousin Site

L’Echo, 30 mai

Précédent article de l’Echo, 25 mai

 

Samedi 28 mai, nous étions 150 devant la Préfecture de la Creuse pour demander au Préfet qu'il applique la loi et interdise, dans les plus brefs délais, l'ouverture de la Ferme-Usine des 1000 Veaux!

Notre avocat, Me Ménard, a saisi le Préfet de la Creuse le 4 mai dernier pour qu’il constate la caducité de l’autorisation d’exploiter qu’il a délivrée à la SAS Alliance Millevaches (porteuse du projet de Ferme-Usine des 1000 Veaux) le 8 janvier 2013.

En effet, l’article R. 512-74 alinéa 1er du Code de l’environnement est sans ambigüité et prévoit que : « L'arrêté d'autorisation, l'arrêté d'enregistrement ou la déclaration cesse de produire effet lorsque, sauf cas de force majeure, l'installation n'a pas été mise en service dans le délai de trois ans ou lorsque l'exploitation a été interrompue pendant plus de deux années consécutives. » L’article 9 alinéa 3 de l’arrêté du Préfet de la Creuse reprend même à l’identique cet énoncé.

Le 18 mai dernier, Monsieur le Préfet a répondu à notre avocat: qu’il s’attacherait « à examiner [n]otre requête dans les meilleurs délais » et que « en l’absence de réponse dans le délai de deux mois, à compter du 4 mai 2016, il y aurait lieu de considérer que [n]otre demande a été implicitement rejetée ». Or, le lendemain même, Monsieur le Préfet déclarait exactement l’inverse dans les médias et annonçait qu’il rejetait notre demande !

Pourquoi cette déclaration dans les médias et ces contradictions ? Pour rassurer les « grands » syndicats agricoles ? Pourquoi Monsieur le Préfet ne notifie-t-il pas son refus par écrit ? Par crainte d’un recours devant les tribunaux ?

Le droit est clair : Monsieur le Préfet DOIT constater la caducité de l’autorisation d’exploiter et la SAS Alliance Millevaches DOIT déposer un nouveau dossier. Dans un état de droit, la loi doit être la même pour tous, qu’il s’agisse des petits paysans comme des grands exploitants agricoles. Et Monsieur le Préfet doit appliquer le droit en toute neutralité et sans favoriser les intérêts de tel ou tel groupe de pression local.

Nous demandons donc à Monsieur le Préfet d’assumer ses choix, d’expliquer les raisons de son refus et de nous le notifier clairement par écrit. Nous demandons également à Monsieur le Préfet qu’il reçoive l’ODEA et qu’il nous justifie sa position. Un courrier recommandé a été envoyé, le 25 mai, à cet effet. Consulter le courrier.

Ce rassemblement a été un succès. Nous remercions encore chaleureusement toutes les personnes et associations qui ont fait le déplacement. Nous remercions également les intervenants qui ont partagé leurs différentes expériences sur la question : Frédéric Freund, Directeur de l’OABA, Aline Biardeaud, ex Vice-Présidente à Limoges Métropole et Josette Réjoux, ex avocate à l’OABA, toutes deux fondatrices de l’association de défense animale, la LDDAT, à Limoges. Merci à Marciello Kafka qui a donné un nouveau concert gratuit pour l’occasion. A ce sujet, nous tenons à apporter une rectification: Les CD vendus au stand de l’OEDA étaient ceux de JMP Project et non de Marciello Kafka, comme cela a pu être annoncé. Nous nous excusons pour cette confusion. Nous offrons la possibilité, à ceux qui le souhaitent, de nous renvoyer le CD et d’obtenir le remboursement. Enfin, merci à Big V qui nous a encore régalés avec ses excellents burgers vegan. Pour les contacter et commander : Jérôme et Miranda : 0673771005 / j.m.bigv@outlook.com.

Les 9 de l’OEDA / L-PEA, interpellés le 7 mai dernier, dans le cadre d’une action pacifique à l’Intermarché de Guéret, ont pu apporter leur témoignage. Pour connaitre les circonstances de notre interpellation et rejoindre le Comité de soutien : Cliquez ici !

Une surprise nous attendait : Frédéric Freund, a annoncé que l’OABA mettrait à la disposition de l’OEDA, son avocat, inscrit au Conseil d’Etat, en vue d’une éventuelle saisie, si nous n’obtenions pas gain de cause devant le Tribunal Administratif ! Nous remercions très chaleureusement l’association pour ce soutien, qui ouvre encore de nouvelles perspectives de lutte contre le projet de Ferme-Usine des 1000 Veaux !

Le même jour, des militants de Lyon qui ne pouvaient pas se rendre au rassemblement, ont réalisé une action devant l’Intermarché de la Croix Rousse, en soutien. Nous les remercions chaleureusement pour cette excellente initiative.

Nous devons continuer la lutte !

• Continuez d’écrire au Préfet et à Intermarché : J'écris !

• Signez la pétition : Je signe !

Très bientôt, nous allons annoncer un évènement national !

Pour être tenu informé de nos actions, visitez régulièrement notre page Facebook ou inscrivez-vous à la newsletter en envoyant un email à: collectif.oeda@gmail.com.

 

COMPTE-RENDU de la manifestation:

Nous étions près de 600, le samedi 26 mars, à Guéret (Préfecture de la Creuse), pour réclamer l’abandon du projet de Ferme-Usine de 1000 Veaux, situé sur le département de la Creuse, à la frontière de la Corrèze. Beaucoup d’associations nous ont rejoint pour cet évènement, parmi elles : La Griffe, CCE2A, Vegan Impact, L214, CVN, CRAC Europe, Le CHANT, Pauline, Combactive, CAUSA, Fondation Brigitte Bardot, International Campaigns, FUDA, Collectif Auvergne Anti-Corrida, CLAMA, LDDAT, Dignité Animale… Une vingtaine de personnes était également là au nom de la Confédération Paysanne, Les Amis de la Conf’, Alternatiba et ATTAC.

Big V et l’association Combactive nous ont régalés avec leur cuisine vegan !

Un grand merci également à Marciello Kafka qui a "ouvert le bal", avec un concert et qui a composé l'Hymne des 1000 Veaux; ainsi qu'au Limouzi Samba Gang, qui a illuminé la marche de sa présence et par sa musique endiablée.

Nous remercions chaleureusement tous les militants, mais également les citoyens creusois, qui se sont déplacés une nouvelle fois à Guéret, qui suivent l’OEDA et suivaient le NARG, dans toutes nos aventures contre les agro-industriels et la maltraitance animale dans les domaines de l’élevage et de l’abattage. Nous vous remercions pour votre confiance, votre soutien sans faille et toute l’énergie que vous consacrez à notre lutte, mais également à la cause animale en général.

Nous remercions Allain Bougrain-Dubourg et Corinne Touzet qui ont pensé très fort à nous et regrettent de n’avoir pu être présents.

2016 est l’année de beaucoup de victoires pour la cause animale, ce sera peut–être celle de la victoire contre ce projet de Ferme-Usine, que nous combattons depuis 2 ans. Si c’est le cas, ce sera grâce à vous !

Malgré le franc succès de cette manifestation, nous sommes particulièrement déçus du relais effectué par les médias, à la limite du sabotage. Nous vous laissons le soin de comparer avec nos supports et rappelons que la manifestation a bien été organisée par l’OEDA et déclarée en préfecture, deux mois auparavant.

Vidéo OEDA de la manifestation (les interventions sont coupées, vous pouvez les écouter en entier, en cliquant sur les liens au-dessous): https://youtu.be/WdO5DADb86E

Diaporama : https://youtu.be/KSVdyeG1RnQ

Interventions en entier :

Aurore Lenoir, présidente OEDA / L-PEA: https://youtu.be/dVd_Tu8fnA8

Aline Biardeaud, présidente de la LDDAT: https://youtu.be/Gz9GvDjzDfg

Brigitte Gothière, présidente de L214: https://youtu.be/aUT0t2DVpo0

Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot: https://youtu.be/gUEUrburA70

Florence, pour Gérard Charollois, président de la CVN: https://youtu.be/2-uoxbviIgw

Jacqueline Pelerins, Dignité Animale, Lyon: https://youtu.be/b7gbtwIgEvc

 

Relais Médias :

FR3 Limousin :

Site: http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/creuse/gueret/manifestation-contre-la-ferme-des-1-000-veaux-gueret-961125.html

19/20: https://www.youtube.com/watch?v=jFNFLX_gvQk&feature=share

La Montagne :

http://www.lamontagne.fr/limousin/actualite/departement/creuse/2016/03/26/250-manifestants-a-gueret-ce-samedi-contre-la-ferme-des-1-000-veaux_11844162.html

Comme annoncé, l’OEDA va devenir la L-PEA, d’ici à la fin du mois d’avril prochain : La généralisation de l’abattage sans étourdissement a été révélatrice des exactions et de l’insuffisance de contrôles au sein des abattoirs français. Les rapports officiels, depuis un certain nombre d’années, s’entendent pour alerter les autorités sur la situation des abattoirs : graves non-conformités, insuffisance de personnel et de formation de celui-ci, risques sanitaires et protection animale défaillante.

Aujourd’hui, il n’existe plus, au sein des abattoirs français, aucune norme en matière de bien-être animal, que ce soit en abattage conventionnel ou rituel. Le principe de précaution, prôné par l’Europe, en faveur d’une amélioration de la qualité alimentaire et d’une diminution des risques sanitaires, est devenu obsolète. Les pratiques d’élevage actuelles ont subi une évolution similaire, en suivant un modèle de production intensif et de surproduction, dont les principales caractéristiques sont la négation de l’animal en tant qu’être sensible et l’absence de considération pour la santé des consommateurs.

L’Agro-écologie, promise par notre Gouvernement, dans sa Loi d’Avenir Agricole, est un échec total : L’élevage intensif représente aujourd’hui plus de 80 % de la production animale française et l’abattage industriel est devenu prédominant.

En accord avec cette évolution, l’OEDA change de nom, de logo et devient : L-PEA : Lumière sur les Pratiques d’Elevage et d’Abattage

L-PEA a pour vocation, en France et à l’étranger :

*D’informer le grand public sur la réalité des pratiques d’élevage et d’abattage de tous les animaux destinés à la consommation.

*De lutter, sur le terrain, contre les pratiques et les projets agricoles nuisant au bien-être animal, à la santé publique et à l’environnement.

*D’alerter les autorités sur le non-respect de la législation, dans les domaines de l’élevage, du transport et de l’abattage de tous les animaux destinés à la consommation, et de mener des actions en justice lorsque cela est nécessaire.

*De faire évoluer la législation en faveur du bien-être animal, de la santé publique et de l’environnement.

*De proposer et de promouvoir des alternatives durables aux pratiques agricoles qui nuisent au bien-être animal, à la santé publique et à l’environnement.

*Lorsque les fonds de l’association l’autorisent, d’accueillir et/ou de permettre le sauvetage d’animaux destinés à la consommation. En espérant toujours vous compter parmi nous pour ce nouveau départ et rassembler encore davantage !

Le changement sera effectif dès la fin du mois d'avril prochain.

L'action citoyenne auprès du Conseil Régional est lancée:

Participez dès maintenant !

 

 

La manifestation du 14 novembre a été annulée en raison des attentats de Paris.

Allain Bougrain Dubourg et Corinne Touzet s'étaient engagés à être présents.

Intervention de Corinne TOUZET, en direct, sur FR3 Limousin: Cliquez ici !

 

COMPTE RENDU DES MANIFESTATIONS PRECEDENTES

Diaporama officiel: Cliquez ici !

Album photos de la Fondation Brigitte Bardot: Cliquez ici.

Interventions:

Aurore Lenoir, coordinatrice OEDA: Cliquez ici.

Gérard Charollois, président de la Convention Vie et Nature: Cliquez ici.

Mise en scène: PARTIE 1 / PARTIE 2

Médias:

FR3 Limousin

Paris Match

La Montagne

L'Echo

Nous étions près de 500, une nouvelle fois, pour réclamer l'abandon du projet de Ferme-Usine des 1000 Veaux. La manifestation s'est bien déroulée malgré une chaleur écrasante. Nous avons défilé au son de slogans tels que: "Intermarché à Boycotter !", "FNSEA, Mafia !", "1000 Veaux, 1000 Vaches, non, non, non, Aux Fermes Usines !".

Nous sommes déterminés à lutter et à alerter l'opinion publique, par tous les moyens !

Malgré tous nos efforts et une forte mobilisation citoyenne, nous sommes navrés de voir qu'Intermarché se moque totalement des consommateurs, comme du bien-être animal. Le contrat entre la SVA Jean Rozé (filière viande d'Intermarché) et la SAS Alliance Millevaches (porteuse du projet) a été signé le 9 juillet.

Ne baissons pas les bras ! Vous pouvez nous aider en participant aux nouvelles actions citoyennes !

Pour participer: cliquez ici !

 

GRANDE MANIFESTATION UNITAIRE

Contre LA FERME DES 1000 VEAUX, dans La Creuse (23)

31 janvier 2015, La Courtine (23100)

 

Près de 400 personnes ont bravé le froid et les routes enneigées pour venir réclamer l'abandon du projet de Ferme de 1000 veaux à St Martial le Vieux, dans La Creuse.

De nombreuses associations avaient répondu à l'appel: L214, OABA, CLAMA, CAUSA, AVES, 269 Life, Combactive, FBB, Dignité Animale 03, FUDA, CVN, Stop Mines 23, La Griffe...

Les médias étaient également au rendez vous: La Montagne, France Bleu Creuse, Agence Info Libre, AFP, Le Point, La Terre, FR3 Limousin...

Une contre manifestation a eu lieu sur le site du projet, avant que nous nous y rendions vers 17h, après la marche: quelques membres de la Coordination Rurale étaient présents pour réclamer une "Zone d'Agriculture Libre", en réponse à notre annonce de ZAD si le projet avance. Ils étaient venus "pour en découdre", nous ne les avons pas vu... Traduction de "Zone d'Agriculture Libre": " Laissez nous torturer les animaux, empoisonner la Terre et les consommateurs en paix ! ". Il semble que ce soit déjà le cas étant donné le laxisme du Gouvernement face à des syndicats, tels que la FDSEA, mais c'est sans compter sur les citoyens que nous sommes !

Nous faisons renaitre la démocratie et l'éthique, les bourreaux s'en plaignent et craignent pour leur profit... Les retombées médiatiques sont excellentes, notre message est bien passé et a été largement diffusé par des médias nationaux, d'autres interviews sont programmées pour cette semaine.

Encore un grand merci à tous ceux qui sont venues manifester à La Courtine contre le projet sordide de Ferme de 1000 veaux. Une pensée pour ceux qui n'ont pu arriver, bloqués par la neige sur les routes de Creuse. Nous pensons, entres autres, à Christophe Marie, porte parole de la Fondation Brigitte Bardot, qui n'a pu atteindre le site qu'à 17h.

Merci pour les veaux, merci pour la Terre, qui ne doit pas porter cette blessure  supplémentaire !

Nous obtiendrons l'abandon de ce projet, nous en sommes certains, parce que nous sommes unis et forts, parce que notre empathie envers les êtres vivants et la Terre triomphera des cruautés des bourreaux !

Continuez à participer à nos actions citoyennes, à nous soutenir, nous avons besoin de vous tous !

Chaque personne, chaque voix compte, chaque colibri doit faire sa part face à la barbarie !

Consommateurs, maintenant vous savez !

Vous savez que le Groupe INTERMARCHE encourage l'élevage intensif et égorge les animaux en pleine conscience !

D'autres actions se préparent, nous comptons sur vous !

 

Vidéo (Aurélien SABU): Sauvons Les Animaux.com

Photos: Diaporama OEDA

 

Articles médias:

Le Point

Planète Animaux

FR3 Limousin

JT 19/20 FR3 Limousin

Web Agri

Agora Vox

Wiki Agri

La Montagne 31 janvier 2015

La Montagne 1er février 2015

Le Parisien

L'Echo

Agence Info Libre

 

 

 

 

 

Les membres de l'OEDA

 

SOUTENEZ l'OEDA

 

Signez la Pétition

 

Découvrez les personnalités publiques qui soutiennent l'action de l'OEDA.

Ils nous soutiennent !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright OEDA 2014